6.5/10

Aliens vs. Predator : Requiem

Tiens, voilà du bourrin.

Avec le recul, outre quelques indéniables qualités cinématographiques et une certaine sincérité, nous pouvons reconnaître un mérite à l'Alien VS Predator de Paul Anderson : celui de s'être escrimé à construire un fond, un univers et un scénario, certes en dépit d'une cohérence globale avec les deux franchises à laquelle il prétendait se rattacher. Le réalisateur s'y est cassé les dents, mais au moins, il a essayé. Cet entrefilet "avocat du diable" n'a pas pour but de réhabiliter ce premier volet, dont on ne peut nier les fautes de goûts, le manque de pugnacité et la frustration qu'il suscite, mais force est de constater que, tout en lui étant supérieur, Aliens Vs Predator Requiem le fait gagner en sympathie. D'une part, contrairement aux frangins Strause, Paul Anderson n'a jamais prétendu faire mieux qu'un autre. D'autre part, AVPR évolue dans le registre bourrin-crétin avec une aisance qui force le respect. Reste, et c'est là tout le paradoxe de la chose, que si il fallait faire un choix entre la frilosité soignée de Paul Anderson et le rentre dans le lard bancal des Frères Strause, on est en droit de préférer cette dernière approche.

(attention, danger de se faire spoiler) 

AVPR se raccorde à la fin du premier volet et prend place à bord d'un vaisseau Predator, qui s'écrabouille comme une grosse crêpe en plein Colorado. S'en extirpent des parasites aliens qui entreprennent de trouver des porteurs. Devant le désastre et en bon fan de Pulp Fiction, le grand Manitou des Predators s'improvise Monsieur Wolf et s'en va faire le ménage à coups de canons et de super-Destop. Pendant ce temps, un ex-taulard revient en ville pour se ranger des voitures et un livreur de pizza tente de conquérir une bimbo casée avec un homme de Cro-Magnon. Voila. C'est n'importe quoi et ça ressemble étrangement à Critters 2, seulement, pour une fois qu'on nous offre la bagarre tant attendue, on ne va pas la rejeter.

missionaire_250
Scoop : les aliens
pratiquent le missionnaire !
(20th Century Fox)
S'il fallait relier Aliens Vs Predator : Requiem à son prédécesseur, ce dernier ferait office d'épisode d'exposition, avant que les choses sérieuses ne commencent. L'humain, et c'est tant mieux, n'a ici plus sa place. Les quelques terriens présents à l'écran, tous taillés à la serpe et définis en quelques phrases bien senties dans le plus pur esprit série B, ne semblent exister que pour finir déchiquetés ou combler l'écran entre deux bagarres. D'ailleurs s'il fallait trouver un héros dans l'affaire, ce serais sans doute le Predator. Un choix à double tranchant : là où Paul Anderson mettait les créatures sur un pied d'égalité, afin de ne s'attirer le courroux d'aucun fan de l'une ou de l'autre, les frères Strause prennent clairement parti. Et ça, les fans d'Alien le sentiront sûrement passer. Si l'on peut trouver une certaine logique à ce que le monstre de Giger reste dans l'ombre -soyons désinvolte, accordons leur que c'est dans la grande tradition de sa saga...-, le Predator a tous les honneurs : plans iconiques, arsenal inédit (préparation à la Rambo en prime…), petit détour par sa planète (quelques images, soit des miettes qu'on nous jette...) et surtout, position de force. Seul contre tous, le Predator passera le plus clair de son temps à liquéfier des xénomorphes, ces derniers devant se rabattre sur l'humain pour assurer le spectacle le temps de quelques tueries dégoulinantes faisant montre d'un anticonformisme joyeux.

A l'arrivée, AVPR est une sorte de foutoir jouissif où l'on meurt dans tous les sens possibles. Un plaisir brut vecteur de sourires béats, qui camoufle tant bien que mal des défauts réels que l'on aurait sans doute moins pardonnés à un film moins généreux. Si les amateurs des deux franchises apprécieront divers clins d'oeils et marques de respect, on ne peut par exemple que sortir mitigé du traitement fait au Predator, évoluant ici tel une sorte de psychopathe tuant tout ce qui lui tombe sous la main, tellement lointain du chasseur des débuts. De même, le fameux hybride Predalien se retrouve à la limite de la sous-exploitation. Ceci n'étant jamais que du cinéma, ces broutilles ne méritent pas vraiment l'opprobre, alors que le plus gros malaise vient d'un final tellement maladroit qu'il en devient douteux, car légitimant, inconsciemment ou non, l'assassinat pur et simple d'une population entière de civils. Comme quoi dans la réalité des choses, il y a toujours lieu de trouver plus effrayant qu'une ballade sur LV-426...

Au-delà de ces considérations, AVPR risque donc de devenir un incontournable de soirées pizzas-bières et il est rassurant de voir que la saga Alien Vs Predator va en s'améliorant même si, une fois n'est pas coutume, il aurait été appréciable de trouver de la cervelle ailleurs que sur les murs. Rhooo, jamais content....

 

Partager cet article
A voir

Juno

A propos de l'auteur

38 commentaires

  • Umbriel

    27/08/2007 à 23h44

    Répondre

    Oh non, ils remettent ça !!  


    Alors, Requiem ? pourquoi ? Pour annoncer enfin la fin de la série ?? 


    Reste la grande question : peuvent ils faire pire qu'AVP. En tout cas, il a l'air un peu plus violent que le 1er.... A voir ^^ 

  • Wax

    28/08/2007 à 13h15

    Répondre

    Si c'est comme le premier, on aura au moins droit à 2 heures de franche rigolade!

  • hiddenplace

    28/08/2007 à 14h06

    Répondre

    Tiens je viens de regarder la bande annonce (je n'ai pas vu le
    premier volet, au passage), mais ce que j'en retiens c'est que tous les
    monstres du film sont très propres : y a plein de giclures de sangs
    nettes et précises apparemment, du travail en moins pour Monsieur
    Propre.


    Sinon à la base j'aime bien les Aliens, et ne connais pas Prédator (au grand dam de certains^^), mais faudrait que je saute le pas de ces Alien(s) vs predator un de ces 4, ce sera mon nouveau challenge^^ 

  • Zao Nexus

    28/08/2007 à 15h03

    Répondre

    A mon humble avis, il ne sera pas aussi bien que les tois premiers Alien et le premier Predator...


    il est vrai que AVP m'a déçu, par son grand n'importe quoi, seul le combat entre les deux bêtes m'a donné une raison d'appécier la réalisation, mais celç ne fait pas tout non plus.


    En espèrant que ce nouveau film me plaise, je vais rester sur messieurs Scott, Cameron  et Fincher pour mon plus grand plaisir.

  • Veterini

    28/08/2007 à 16h52

    Répondre

    Arg !




    J’ai
    beau savoir que les scénaristes se moquent bien des propriétés de la physique
    est-ce qu’après « personne ne vous entend crier dans
    l’espace » ; ils étaient vraiment obligé de faire apparaître un
    vaisseau spatial dans un grand bang sonore ?


     

    (La
    phrase suivante « sur terre on s’en fout » répond à ma question, mais
    quand même…)

  • protoss

    28/08/2007 à 18h30

    Répondre

    Des combats de Predator dans la jungle, des massacres d'Aliens dans les bouches d'aération... et à par ça, quoi de neuf docteur ?

  • Anonyme

    01/09/2007 à 13h37

    Répondre

    Franchement, la bande annonce montre quelques trucs qui peuvent s'avérer assez bons. Pas mal de gore (du tonneau d'Alien le Resurrection ou Predator 1), les petits humains qui servent de fast food pour toutes ces joyeuses bestioles, et puis surtout quelque chose de plus buvable qu' AVP (le coup de la pyramide sous la glace, une fois mais pas deux), quelque chose de plus classique, 2 grosses bestioles, et des humains qui se font dégommer, que demande le peuple ^^


     une petite série B simpa en somme


     


     


    ps:  de toute façon il pourront pas faire pire que le premier volet x_x 

  • Anonyme

    04/09/2007 à 04h10

    Répondre

    Alien, c'est ma série culte. Or, je viens de lire ici qu'il y aura un nouvel opus prévu pour janvier 2008.
    Peut-être pourriez-vois ainsi croire que suis excité par cette
    nouvelle, mais il en est rien. À vrai dire, je suis plus irrité
    qu’autre chose par l’arrivée prochaine d’un autre épisode profanant de
    nouveau ma série fétiche. Effectivement, en visionnant la bande-annonce d’AvP2,
    il s’avère indéniable que la franchise s’ancre dorénavant dans le genre
    “action-superficiel-divertissement” au détriment de l’initiale
    profondeur cinématographique. D’ailleurs, les producteurs ont décidé
    d’ajouter le sous-titre Requiem à AvP2; un sous-titre
    finalement dès plus approprié puisque ce film concrétisera
    vraisemblablement la mise à mort d’une série formidable.


     





    Personnellement, si je demeure toujours un admirateur des trois
    premiers volets des Aliens, je persiste à maudire le quatrième volet
    qui amorça le glissement de la série vers le genre « comic ».
    Toutefois, à l’aide de l’énergie des contributeurs originaux des
    premiers volets, la série aurait pu revenir mourir à ses sources. En
    effet, avec l’accord de l’actrice Sigourney Weaver (Ripley), James Cameron
    aura rédigé un scénario en vue de la création d’un cinquième volet.
    Puis, mieux encore, ce dernier avait même réussi à convaincre Ridley
    Scott à en assurer la réalisation (je tiens à spécifier que Ridley Scott est celui qui réalisa le « Alien » initial). Cependant, les droits cinématographiques de la série appartiennent toujours à la Fox Entertainment Group…
    et cette dernière priorise plutôt le développement de la lucrative
    franchise AvP. Or, nous pouvons ainsi affirmer que le prochain AvP
    ruinera définitivement toute possibilité d’un éventuel Alien 5.
    Formellement, les créateurs d’Aliens n’ont plus de prises sur
    l’évolution de cette série… ils auront été dépossédés de l’histoire
    qu’ils ont mise au monde.


    Plus que jamais, Alien est donc tenue dans la main du monstre
    capitaliste. Et justement, dire que le sous-thème de cette série était
    la nature monstrueuse de la compagnie Weyland-Yutani… véritable évocation bestial du système capitaliste de l’espèce humaine.


    Bref, le contexte est aujourd’hui idéal pour rediffuser mon ancienne critique sur Alien versus Predator.

  • Anonyme

    04/09/2007 à 04h13

    Répondre

     Ah oui, ma critique en question est ici


    http://radicarl.net/?p=168

  • Wax

    26/10/2007 à 17h26

    Répondre

    Ce film était noir, on y voyait beaucoup de pluie


    C'est marrant mais moi il me semblait que le gros du film se passait sur le Nostromo (donc pas de pluie)... et puis je me trompe peut-être mais je ne suis même pas sur qu'on voit de la pluie lors de l'expédition sur la planète de laquelle l'alien est ramené. 


    Non, ce qui fonctionnait dans le premier Alien, c'est le huis-clos, c'est le hors-champ, c'est la menace invisible qui peut surgir au coin d'une coursive. Franchement s'ils veulent rapprocher AVP de la série originale, autant essayer de copier Cameron. 

  • riffhifi

    26/10/2007 à 17h30

    Répondre

    Je pense que les frangins ont appelé pluie la condensation du vaisseau, qui dégouline dans la scène où Harry Dean Stanton cherche son chat (comme chacun). De là à dire qu'on y voyait "beaucoup de pluie"...


    Ce qui est marrant, c'est que ce film semble plus axé "alien" alors que le précédent était plus orienté "predator". On peut quand même sérieusement douter que le résultat soit autre chose que nanardeux.

  • Fen-X

    26/10/2007 à 19h57

    Répondre

    Paul W. Anderson, je te hais, je te conchie, et je te maudis jusqu'à la 462ème génération.


    ELUKANRIROOMAVUTE !! 

  • Anonyme

    27/10/2007 à 19h48

    Répondre

    Franchement, aux vues des bandes annonces qui ont circulés et de la manière dont ces réalisateurs présentent le film, j'ai enfin un "petit" espoir de voir la nouvelle franchises des AVP rejoindre le ton de la franchise Alien. Toute façon pour faire pire que AVP 1 il faut vraiment être nul, mais vraiment très très nul.


    Puis l'idée d'utiliser un peu moins les effets spéciaux n'est pas pour me déplaire (à vouloir être trop réaliste avec les effets numériques, on en tue le réalisme...) 

  • Anonyme

    20/11/2007 à 03h27

    Répondre

    Je ne comprends pas comment on peut être aussi négatif. Le premier AVP n'était pas le meilleur mais je le trouvais relativement bon très proche de l'univers de la Bd.


    Pour ce qui est du deuxième j'ai vu les trois bandes annonces et franchement je suis emballé, ça réuni tout ce que le public recherche pour l'instant l'alien le predator et la violence gratuite qui se caractérise dans tous les films actuels. Le réalisateur nous promet du suspens et du frisson, je lui fais confiance et attends ce prochain opus de la saga de pied ferme

  • Anonyme

    12/12/2007 à 11h55

    Répondre

    hé ben, vous aimez vraiment pas vos lecteurs donc ... 

  • nazonfly

    13/12/2007 à 10h05

    Répondre

    Ils sont chouettes ces T-shirts!

  • Anonyme

    20/12/2007 à 14h54

    Répondre

    salut,


    au niveau ambiance et visuel on retrouve en effet le côté opressant et sombre de alien 1, avec cependant les GI's de alien 2


    en tout cas les bandes annonces laissent auguré un aspect visuel et de l'univers intéressant, reste à voir le scénard, mais bon moi AVP j'étais pas mécontent, je préfère un avp moyen à pas de alien ou predator du tout.

    tout est bon c'est comme dans le cochon

  • Anonyme

    28/12/2007 à 18h35

    Répondre

    c'est un bon film que vous avez fait

  • Guillaume

    28/12/2007 à 18h47

    Répondre

    Nous on n'a pas fait

  • nazonfly

    28/12/2007 à 20h10

    Répondre

    Menteur, on t'a vu!

  • Fen-X

    03/01/2008 à 23h57

    Répondre

    Il faudra que je regarde celui-là, peut-être qu'il me décevra moins que le précédent, alors.


    Par contre, je ne suis pas d'accord sur le fait que Paul Anderson ait pu construire quoi que ce soit avec le premier : il n'a fait que détruire ce qui existait déjà ! Rappelons, une nouvelle fois, que ce cross-over ne date pas d'hier, AvP est avant tout un comics dont le premier film reprend la base (les premières minutes sont vraiment calquées sur le comics) pour finalement en oublier des éléments essentiels.


    A l'occasion, je regarderai celui-ci. Mais j'avoue avoir un peu peur. Peut-être qu'il me réconciliera avec la franchise au cinéma, qui sait.

  • Lestat

    04/01/2008 à 00h04

    Répondre

    Ah mais je ne dis pas qu'il a construit quelque chose, je dis qu'il a essayé. Là est la nuance...

  • Anonyme

    04/01/2008 à 00h19

    Répondre

    Plutôt d'accord avec la critique de Lestat. Episode beaucoup moins "propre sur lui" que le 1er: ça tranche, ça suinte, les humains y passent comme du bétail (femmes et enfants compris, très bon point selon moi pour un "blockbuster" US). Un Predator de concours, pas comme les apprentis scouts du volume 1.  Mention spéciale pour la bande son reprennant allègrement celle de Predator 1 (ce qui d'ailleurs rejoint ce que dit Lestat sur la mise en avant de la langouste rasta).


    Mais visuellement j'ai trouvé l'ensemble un peu trop "sombre" (la nuit noire pour voir combattre des créatures bizarres c'est pas top).


    Et l'ouverture est plutôt sympa. 

  • riffhifi

    04/01/2008 à 12h39

    Répondre

    Vachement d'accord avec Lestat, quitte à accepter que les deux sagas aient fusionné en une seule série de films de baston ineptes, autant l'assumer pleinement. Mais concernant la critique, je crie au spoiler et je suis bien content davoir vu le film avant... C'est pas bin de raconter la fin, Lestat

  • Lestat

    04/01/2008 à 12h52

    Répondre

    Zut, je pensais être resté suffisement vague.


    Bon, je met un écriteau.

  • Anonyme

    04/01/2008 à 21h00

    Répondre

    C'est con comme film




    Les scènes d'action sont mal filmés (souvent des gros plans illisibles), le scénario bidon et les dialogues pourris. Le seul point positif, c'est que ça charcle tout le temps, donc on ne s'ennuie pas mais de là à dire que c'est passionnnant.


    Ok, le film ne fait pas de sentiments politiquement corrects (la femme enceinte, les gosses tués, la mission de l'avion de l'armée) mais ça n'en fait pas pour autant un bon film. L'exploitation des deux franchises est honteuse. C'est vrai que c'est mieux (ou moins pire) que le premier mais ça reste un film d'action débile et stéréotypé.


    3./10 

  • Anonyme

    05/01/2008 à 00h34

    Répondre

    c est pourri mais vraiment pourri en plus le prédator traite vraiment les aliens comme des ptits chiuahuia.RIDICULE ce film

  • Anonyme

    05/01/2008 à 01h17

    Répondre

    Je viens de la voir et c'était jubilatoire !! Un concentré de serie B sur les aliens, la salle était morte de rire par moment (le gamin du début, la blonde, les répliques militaires, la gamine qui voit un monstre par sa fenêtre ...).


    C'est sur, c'est pas du haut de gamme comme Américan Beauty, mais bon le principal est d'avoir été bien amusé pendant 2 heures ...


    Franchement alez-y sans hésiter, c'est du bon pop-corn !!


    Quand à parler de l'exploitation honteuse de 2 franchises, ils n'ont pas attendu AVP pour les "exploiter", Alien 4 est franchement mauvais, le pire c'est que comparé à AVPR, Alien 4 n'a pas une once de second degré ...


     

  • Wax

    05/01/2008 à 01h54

    Répondre

    Alien 4 est franchement mauvais, le pire c'est que comparé à AVPR, Alien 4 n'a pas une once de second degré ...


    Qu'est ce qu'il faut pas lire...

  • Anonyme

    05/01/2008 à 23h59

    Répondre

    Après le triste avp, j'attendais avec grand impatience ce reqiuem, il est vrai que ce film ne brille pas par ses dialogues, histoire, acteurs etc mais qu'est ce qu'on se fait plaisir, alala, formidable.


    A vrai dire ça ressemble vraiment au film que j'attendais une rencontre entre predator et aliens, ça doit saigner dans tous les sens, respecter (enfin) l'histoire et l'image des monstres. Il est vraiment bien penser et jouissif au possible à tous points avec certaines scènes qui ont vraiment de la "gueule"  sans compter qu'on en à pour son argent question combat, même si certains regretterons que les aliens passent beaucoup à la casserole vis à vis d'un seul prédator aussi fort et beau soit il.


     Sinon pour les - , le predalien est sympa, dommage qu'on le voit si peu en action et que la scène final soit rikiki au possible, d'ailleurs concernant l'image ça manque souvent de clarté (par choix ?) et que les angles rendent parfois les combats difficiles à suivre.


     Bref amateur de viande collé au mur, amateur de bêbetes sauvages se promenant dans une ville à martiriser des humains, je ne peux que vous conseiller ce film bon moment garantie !

  • Anonyme

    21/01/2008 à 08h14

    Répondre

    Le  film  m' avait embalé....les  bandes  annonces  m' avaient charmé....et puis....non !!!


    le vide intersidéral pour  un film  ou toutes les bonnes idées sont baclées et les scènes  qui auraient pu generer un peu de peur  ,sont expédiées  en 2 min ....


    pour la première  fois  devant un  alien....je  me  suis  enuillé!


    tout est dans la bande  annonce  et puis ...plus rien, si vous  etes  fan  évitez  ce gachis    qui pourait  vous dégouter des  aliens et des prédators  a  vie ...


    certe  , ca  gicle  dans  tous les  sens   ,ca  découpe, et ca tranche, mais  c' est filmé avec une  banalité affligente !


    Bref   a  oublier tres vite !

  • Anonyme

    03/02/2008 à 22h09

    Répondre

    Bonjour tout le monde


    Comme beaucoup, j'ai usé mes vhs de predator et alien et meme qund ils passaient a la télé, je le regardais. PREDATOR est puissant, bougeant dans une jungle oragnique ou tout colle: chaleur, heros surarmés mais perdu dans la jungle, elimination au coup par coup et final avec scharzi qui a bien etudié la bete.Bref, on ne s'en lasse pas.


    ALIEN (et la saga) Pareil vu et revu et toujours la meme chose. Ambiance spacial mais qui colle au monstre tres industriel, heros bien ancrés et mort un par un.Et un final entre les deux heros.


    AVPuais la rencontre entre les deux monstres de mon enfance. Bon deja le lieu et le scenario commencent mal, ca colle pas trop aux deux monstres(passons)Le reste du film est bourrin dans un cadre ou les acteurs se retrouvent isolés et meurent un par un.On garde l'esprit des deux mythes malgrés un rapport predator/humain un peu bancal.


    AVP REQUIEM:Bon une suite allez on y va. Des le debut ca coince.Certes ca prolonge le premier mais apres le bazar des predators en antartic on imagine mal un retour sans que quelqu'un soit au courant mais bon. Les facehugger s'echappent et hop deux hommes en moins dont un enfant ce qui m'a agreablement surpris(bien fait sale mome)Mais apres ca recoince encore chef predator apprend le crash et decide de partir en vacances sur terre. Il inspect les lieux,fait tout peter sans que personne ne s'en rende compte ( alors que dans predator 1 ca pulverise une ville comme angouleme) et on part a la chasse. Et on enchaine la ou les aliens apparaisent le predator les explose mais y a toujours des aliens qui galopent(curieux)LA suite est un ensemble de clichés d'Alien et de Predator (enfant qui resemble a niout, alien dans l'hopital derriere le rideau j'en passe et des meilleurs) En plus, tout se passe dans le sombre et on cherche a deviner nos chers heros.Mais le pire se sont les remarques absurdes et surtout l'obligation des scenaristes americains a vouloir creer une pseudo histoire avec des ados bidons. ALIEN et PREDATOR entrent tout de suite dans le vif du sujet et on est HEUREUX. C'est ca un film de science fiction.

    Bref je garde ma saga ALIEN 8 dvd et PREDATOR 1&2 mais je ne gaspillerai pas plus de sous pour ces films uniquement machine a fric.

  • Anonyme

    04/02/2008 à 11h17

    Répondre

    Il faudrais que je pense à aller le voir, le problème ce qu'il ne passe pas à La Mure (la ou j'habite) snif, je suis obliger de déscendre à Grenoble pour le voir.

  • Wax

    03/05/2008 à 12h07

    Répondre

    Pffff, c'est mauvais à pleurer. Aucune inventivité, bourré d'incohérences et de clichés, pas la moindre émotion. C'est d'une platitude...


    'fin de toutes façons j'ai toujours trouvé ça très con de mélanger les univers d'Alien et de Predator. 

  • Anonyme

    23/05/2008 à 13h57

    Répondre

    d'accord avec wax. J'ai réagi sur AVP 1 donc, je vais pas me redire : 0/10. Les aliens sont inexistants ici. Ils ne sont que des renards jeté à la curée de schwarzy predator, alors qu'ils incarnaient le prédateur ultime, l'animal tueur parfait, et qu'ils avaient une intelligence animale incroyable dans la saga alien qu'on se plaisait à admirer et à lcraindre à la fois. Ici, ils sont complètements cons, se font massacrer ultra facilement, et à aucun moment on ne pense qu'ils vont survivre. C'est incroyable de voir que deux films ont retournés un univers si fort que celui d'alien, et désacraliser une telle icone. Moi, tout le film j'avais envie qu'ils survivent les pauvres aliens, qu'ils réagissent quoi, qu'ils soient à la hauteur de leur réputation. Que le mythe perdure.


    Ben non. complètement nul comme film je n'en vois pas l'intérêt, à part commercial. Et franchement, un peu comme joel schumacher avait massacré batman , cette franchise massacre une bête qui ressemble plus dans ce film à un roswell teckel hargneux qu'autre chose....0/10

  • Anonyme

    23/05/2008 à 16h07

    Répondre

    y aurait pas moyen qu'ils mettent leurs millions de dollars dans un vrai Alien  5 ???? Pourquoi faire cette bouse, pourquoi fusionner deux fanchises si minablement ???? Pourquoi?????


     Pour pas réfléchir, ça doit être ça.....Et qui est le grand génie qui a eu l'idée de les rassembler ces deux là? Le mec qui a réalisé prédator 2? Mais c'est incroyable!!!!Je trouve ça honteux. On en voyait pas les costumes ans les aliens, on devinait tout au plus (sauf dans le nanar baston de cameron) la bête, et ses marchoires, et c'était ça qui était jouissif !!!!


    je comprend pas je comprend pas. christopher nolan devrait ressuciter cette bête et nous faire un alien begins comme ila ressuciter batman.... putain, dsl...


    bon, je voulai dire de la merde, mais pousser un coup de gueule. Parce que là franchement, les aliens en gros plans, c'est une hérésie, ça n'aurait jamais du être autorisé....


    bon, allr, j'arrête les conneries, excusez moi, c'set un bon pop corn movie, mais plus une caricature qu'un film alien....

  • knackimax

    23/05/2008 à 18h17

    Répondre

    Alien vs Predator urait valu la peine d'être fait avec des moyens qi il avait atteint le degré d'angoisse que m'a procuré le jeu vidéo

  • Nicolas

    20/08/2008 à 13h10

    Répondre

    Faudra que je le revoie en poussant la luminosité à fond, parce qu'on voit pas grand chose, en fin de compte. Au moins, effectivement, les humains s'en prennent plein la tête sans aucune considération de scénario, et c'est tant mieux.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques