Alice au pays des merveilleux castings

Je danserai bien avec Mia
Je danserai bien avec Mia
Nous le savons tous, Tim Burton s'est lancé dans un nouveau projet cinématographique de grande envergure et qui lui sied à ravir, transposer Alice au Pays des Merveilles au cinéma. Nous le savons également, Johnny Depp sera encore et toujours de la partie dans le rôle du Chapelier Fou.
Ce que l'on sait moins, c'est que le rôle d'Alice en incombera à la jeune australienne Mia Wasikowska (Inconnue au bataillon), un choix qui a le mérite de nous laisser la surprise quant à l'interprétation de la jeune fille, dans le bon sens comme dans le mauvais sens.
Mais nous ne pourrons rester de marbre devant le luxueux casting déployé par Burton. C'est ainsi que Helena Bonham Carter et Anne Hathaway joueront respectivement la Reine Rouge et la Reine Blanche, tandis que Crispin Glover sera le valet de coeur et que Alan Rickman sera la chenille. Quant à Christopher Lee, il sera au générique, mais dans quel rôle ? Espérons que cela ne sera pas le lapin...

Sortie prévue en 2010, armez-vous de patience...

A propos de l'auteur

18 commentaires

  • hiddenplace

    28/10/2008 à 17h20

    Répondre

    Ben moi je le savais pas (que Burton allait adapter Alice), et je suis bien contente

  • Anonyme

    28/10/2008 à 18h13

    Répondre

    La reine rouge et la reine blanche ? Dans le roman de Lewis Carroll il n'y a pourtant qu'une reine (la reine de coeur)... [img]http://www.krinein.com/forum/images/smilies/mouais.gif"%20border="0[/img]

  • Subymona

    28/10/2008 à 18h55

    Répondre

    Ce ne sont pas les mêmes reines. La reine Rouge et la reine Blanche sont dans A travers le miroir.

  • Anonyme

    28/10/2008 à 20h00

    Répondre

    Oh, d'accord. Merci pour l'éclaircissement

  • nazonfly

    28/10/2008 à 21h14

    Répondre

    Burton


    Alice

  • Luz

    28/10/2008 à 21h50

    Répondre

    Tout pareil que naz !

  • Dat'

    30/10/2008 à 13h24

    Répondre

    Rooh Alice par Burton, ça peut etre drolement bien !


     

  • Anonyme

    30/10/2008 à 19h46

    Répondre

    tout les films ou johnny apparait sont supers

  • hiddenplace

    03/03/2010 à 12h09

    Répondre

    C'est bizarre, les images qui illustrent la critique ne me disent personnellement rien qui vaillent (je n'ai pas trop eu d'avant goût de cette version de Burton), trop d'images de synthèse comme tu l'as évoqué... et pourtant je suis très impatiente de le voir. (Bah Tim Burton, quand même^^)


    Et sinon, à part la version de Disney, qu'au passage j'aime bcp (un des seuls que j'aime vraiment de Disney, d'ailleurs), je n'ai jamais vu d'autre adaptation... (sauf les oeuvres plus ou moins inspirées, comme Chihiro) et je suis d'accord pour dire que l'esprit y a été détourné par rapport au livre, pour en faire un monde féérique et enfantin, alors que dans le livre, ça tourne autour du bizarre parfois glauque... et parfois plutôt triste.


    Bon, le 24 mars, on a le temps, quand même...

  • Luz

    03/03/2010 à 12h59

    Répondre

    Y a un peu trop d'images de synthèse, mais l'esthétique global reste .. fiou.. très beau !

  • emilay24

    12/03/2010 à 15h18

    Répondre

    ça a l'air tro tro tro bien


     

  • Ange40ch203

    27/03/2010 à 19h14

    Répondre

    Burton+Caroll, l'association parfaite à première vue, mais le film se révèle être un miroir aux alouettes dénué d'émotions. Le Wonderland est magnifiquement représenté, mais le scénario est un succédané de l'Histoire sans Fin. Malgré la 3D, j'ai trouvé le film assez plat et creux. Déçu.

  • hiddenplace

    27/03/2010 à 21h30

    Répondre

    Je suis moi aussi déçue (et pourtant je m'étais préparée psychologiquement) : l'univers de Burton est  bcp trop dénaturé par les contraintes du blockbuster purement lucratif, une imagerie qui me semble trop loin de ce qu'il faisait avant (mis à part le générique de fin, assez joli, et plutôt simple... bon si on coupe le son^^ (Avril Lavigne)) Je l'ai vu en 3D, et franchement l'usage qu'il en est fait est pour moi poussif, genre film de la géode (la chute dans le trou)


    Les seuls éléments qui trouvent grâce à mes yeux, ce sont  : l'actrice qui joue Alice, qui ressemble bien aux autres héroïnes Burtonniennes, et qui arrive quand même à se sentir à l'aise dans cet univers tapissé d'écrans bleus ; Crispin Glover (même s'il n'est pas aussi chouette que dans Retour dans le futur et que dans Willard^^); les jolis costumes, les seuls éléments visuels qui m'ont réellement emballée, parce que je n'ai pas trop aimé les décors (trop kitsch et trop de couleurs, ça part dans tous les sens) et le design des créatures (réalistes ? stylisées ? on ne sait jamais vraiment)


    Dans l'ensemble, je ne suis pas loin d'avoir vu un film qui ressemblait à Avatar ou au Seigneur des Anneaux, alors qu'aller voir Alice au pays des merveilles, c'est quand même un autre genre de promesse à la base  pour moi (même si c'est librement adapté) Pour une libre adaptation, je retiens vraiment Le voyage de Chihiro pour l'instant dans ma tête.


    Bref, je suis en plus certaine d'avoir oublié le film d'ici peu... dommage quand on voit les souvenirs que m'ont laissé des film comme Edward aux mains d'argent ou L'étrange noël de Monsieur Jack...

  • kou4k

    28/03/2010 à 19h41

    Répondre

    C'est quoi ce narnia fight à la fin ?

  • Anonyme

    28/03/2010 à 23h17

    Répondre

    Salut internaute. Je vais vous parlez  d’Alice au pays merveille alors moi personnellement  le film et très bien les graphismes. Après d’un point de vue de l’histoire … On va dire qu’il faut être dans un délire. C’est t’un notre monde. Je ne nais pas aimer ce film malgré les bon acteurs et les graphismes.

  • riffhifi

    28/03/2010 à 23h23

    Répondre

    C'est quoi ce narnia fight à la fin ?


    C'est marrant, j'ai vu récemment un article (dans le Monde je crois), qui reprochait aussi au film son dragon "à la Narnia". Il est à mon avis important d'insister sur le fait que le Jabberwocky EST présent dans le livre De l'autre côté du miroir, illustration à l'appui. La façon dont il est incorporé dans l'histoire du film, c'est autre chose, mais on ne peut pas dire que Tim Burton ait sorti le dragon d'un chapeau, et Lewis Carroll est clairement antérieur à Narnia

  • Anonyme

    07/04/2010 à 11h27

    Répondre

    Effets 3D un peu décevants: les images
    "sortent" peu de l'écran et la 3D ne semble pas apporter beaucoup au
    film.


    Scénario plutôt quelconque. N'étant pas
    amatrice d'Alice au pays des merveilles, il m'a fallu quelques minutes pour
    situer les personnages.


    Pas de surprises cinématographiques:
    l'univers de Tim Burton n'est pas particulièrement présent, ou juste en
    filigrane.


    Le personnage du chapelier présenté
    comme déjanté et exceptionnel interprété par J. Deep n'est pas à la hauteur des
    espérances.


     


    Beaucoup de battage médiatique pour un
    film qui ne transcende pas le spectateur...

  • Guillaume

    09/04/2010 à 02h44

    Répondre

    J'était un peu pessimiste à la vue des quelques images tirées du film, et finalement j'ai été très agréablement surpris. Chaque plan, chaque décor a eu un soin immense. C'est beau, et à mon sens assez proche de l'esthétique connue de Burton : ça a un côté glauque et froid qui est parfois même un peu too much, surtout quand on repense au dessins animé dans lequel l'exubérance était de mise.


    La 3D m'a semblé tout à fait maitrisée dans la mesure où elle était soignée : je n'ai jamais pensé que c'était fait pour en mettre plein les yeux, seulement apporter un peu plus de réalisme, et c'est bien tout ce qu'on attend de ce nouveau procédé... une meilleure immersion sans effets de manches


    Par contre, le chapelier fou... c'est une autre histoire

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques