6.5/10

Age de glace 3 : Le temps des dinosaures (L')

Vous qui avez apprécié les premières aventures de Diego et ses potes, aucun problème, vous pouvez vous y jeter les yeux fermés (mais un peu ouvert pour l'effet relief, quand même).

Il fut un temps où les projections 3D n'étaient pas aussi bien considérées, d'un point de vue concepteurs et d'un point de vue public. Au plus, ces fameuses projections présentaient un petit attrait supplémentaire pour les têtes blondes qui pouvaient admirer leurs héros en pseudo trois dimensions, tandis que les autres se massaient les temps en prévision de la migraine que ne manquerait pas de leur infliger l'effet relief et le film dans globalité. Bref, c'était pas cool.
Mais depuis l'an dernier, tout a changé. Ce n'est pas que le procédé a évolué, bien qu'il passe de l'anaglyphe (lunettes rouges et bleues de rigueur) à la polarisation (lunettes apparemment banales bien qu'un poil opaque). Et ça, c'est déjà plus cool.


Car L'Age de Glace 3 a su utiliser le procédé pour le rendre convainquant. Dès les premières, l'impression de profondeur, de relief pour utiliser les mots corrects, est saisissant. On ne peut pas dire que l'effet soit déterminant pour le film, se limitant presque à cette 3D artificielle (pas ou peu d'objets traversant l'écran), mais le rendu est vraiment très appréciable malgré les quelques petits défauts qui ne sont toujours pas gommés, comme par exemple le dédoublement de certaines images. Et puis, les yeux ont beau être sollicités, nous parvenons tout de même à tenir le coup et éviter les maux de têtes désagréables qu'avait pu nous infliger un Spy Kids 3D. Mais peut-être est-ce là un effet de la qualité du film ?
L'Age de Glace 3 est à l'image de ses deux prédécesseurs, réchauffe même une troisième fois les valeurs défendues par le film : la différence, le sens de l'amitié, et la famille. Au bout d'une trilogie, on commence à comprendre le principe et surtout à ne plus en attendre quoi que ce soit, à part un divertissement. Là encore, nous nous retrouvons sur une autoroute de l'humour, où la plupart des gags tombent un peu à plat, faute d'inventivité. Il y aura toujours Scrat, personnage en marge de l'intrigue principale, qui saura amener les rires à chacune de ses apparitions, mais les autres protagonistes auront plus de mal à obtenir cet effet. Peut-être serez-vous réceptifs à l'humour coup de poing des deux opossums crétins, ou bien la voix du paresseux Cid ne vous dérange pas outre mesure, auquel cas le taux de rire pourra être plus évolué. Peut-être encore le nouveau personnage bien barré amené par l'histoire saura vous dérider comme il se doit, oui. Il est même certain que celui-ci n'est pas étranger à la réussite du film, qui était menacé de redite complète. Certains passages de cette belette, appelée Buck, valent clairement le coup d'œil et le petit fonctionnement des zygomatiques, sans aller jusqu'à la qualité générale d'un Pixar. Pourtant, rien à redire de l'aspect visuel du film, assez léché tout en conservant un petit air cartoon bienvenu, que renforce le procédé relief clairement à sa place dans ce genre de métrage.

L'Age de Glace 3 - Le temps des dinosaures est dans la continuité de ses prédécesseurs : plutôt drôle et familial. La qualité technique reste toujours de haut niveau, ici soutenu par la technologie relief qui donne véritablement du volume au film. Précisons toutefois que depuis le premier opus, rien n'a véritablement évolué, et qu'il serait temps de prendre un virage, même léger, plutôt que de continuer à grossir la horde.

A découvrir

Bronson

Partager cet article
A voir

Brazil

A propos de l'auteur

5 commentaires

  • nazonfly

    21/04/2009 à 14h16

    Répondre

    Pourquoi ya que des films de merde qui sont annoncés en 3D?

  • riffhifi

    21/04/2009 à 15h03

    Répondre

    Je sais pas ce qu'il te faut, naz !


    Là-haut des studios Pixar

    Coraline de Henry Selick

    Avatar de James Cameron

    Meurtres à la St-Valentin (bon ok, là c'est un engouement personnel - Lestat, aide-moi !)

    Même Monstres contre aliens c'était pas mal !

  • Veterini

    21/04/2009 à 18h18

    Répondre

    Enfin le problème c'est que c'est soir des trucs pour gosse ; Et les gosses ont les connait du genre à trouver que "oh !les jolies vagues elle sont en 3d !", comme si ils avaent jamais vu de l'eau quoi.


    Et sinon c'est des films de Fright, du genre ont voit l'homme-poisson qui montre se nageoire visqueuse en 3d ; bouh !


    Il y a peut-être le Cameron. Mais bon Cameron qui reffait de la SF ont est toujours content 3d ou pas.

  • Lestat

    21/04/2009 à 20h32

    Répondre

    Meurtres à la St-?Va­len­tin (bon ok, là c'est un en­goue­ment per­son­nel - Les­tat, aide-?moi !)


    Un film avec tueur mineur (de dans une mine, hein !) qui tue à coup de pioche ne peut pas être mauvais.

  • Anonyme

    23/04/2009 à 19h19

    Répondre

    Meurtres à la Saint-Valentin, je l'ai vu en festival il y a 2 semaines, malheureusement en version 2D. Vu l'ambiance de folie qui régnait dans la salle c'était assez énorme, maintenant c'est assez convenu comme film...


     Par contre en 3D je confirme que ça doit vraiment être sympa, il y a quelques effets vraiment bien foutus (même si j'ai dû me contenter d'imaginer ^^).


    Au final je le conseille pour ceux qui veulent rigoler un coup et passer un moment bien bourrin, c'est pas une mauvaise pioche.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques