6.5/10

A tombeau ouvert

A moitié ouvert

On a un peu de mal à s'en rappeler mais New York au début des années 90 était une ville au bord de la désintégration. Ce n'est pas un amoureux de la grosse pomme tel que Martin Scorsese qui me contredira. Dans cette jungle urbaine Franck (Nicolas Cage) est un "paramedics". Une sorte de super ambulancier (il n'y a pas vraiment d'équivalent en France), dont le job est de ramener blessés et malades le plus vite possible à l'hôpital. Il travaille dans "Hell's Kitchen" un des quartiers les plus pourris de Manhattan. Depuis quelques temps il se met à voir les fantômes des patients qu'il n'a pas pu sauver. Il fait la rencontre de Mary (Patricia Arquette) en tentant de réanimer son père mourant.

25 ans après, Martin Scorsese reprend les thèmes de Taxi Driver sous un autre angle. Encore une fois il s'agit d'un être solitaire qui s'enfonce dans la folie, tout comme son véhicule s'enfonce dans la jungle New Yorkaise. Franck est obsédé par ses visions, il avance dans la vie comme dans un cauchemard. Pourtant tous les jours il trouve l'énergie de continuer son boulot. Il n'y a pas de drogue plus addictive que celle de sauver des vies : ses seuls moments de bonheur qui durent de moins en moins longtemps, tout comme l'effet des drogues qui demandent des doses toujours plus forte au fur et à mesure que le corps s'y habitue.

Superficiellement parlant, A tombeau ouvert, se présente comme un épisode d'Urgences tourné du côté des ambulanciers et sous influence massive de LSD. Le chaos règne dans la rue mais aussi dans les ambulances. Franck fait équipe avec 3 ambulanciers différents : chacun montrera ses brèches personnelles et secrètes. Même si le ton est globalement négatif, comme le témoigne les patients récurrents mille fois repris et qui retournent autant de fois dans l'enfer, quelques passages sont nettement plus positifs. L'humanité des ambulanciers qui n'hésitent pas à "jouer" (mettre le gyrophare quand ils s'aperçoivent que la famille les suit, mimer un massage cardiaque pour annoncer une mort en douceur) est rendue tout en finesse.

Cependant le côté répétitif des interventions se fait sentir à la longue. Finalement on se rend compte qu'on n'en apprend pas beaucoup sur Franck. D'ailleurs ses rapports avec Mary semblent eux aussi un peu artificiels. Et c'est cette impression de superficialité qui finit par surnager. En m'interrogeant sur ce film je me suis rendu compte qu'au fur et à mesure qu'il avançait je décrochais petit à petit. En fait ce sont les personnages secondaires qui m'ont le plus marqué, de là à dire que dans l'oeuvre de Scorsese A tombeau ouvert est secondaire, il y a un pas qu'on pourrait peut-être franchir...

Partager cet article
A voir

Jacket (The)

A propos de l'auteur

14 commentaires

  • Anonyme

    22/08/2005 à 20h39

    Répondre

    pas du tout daccord, comparer ce film à urgence, faut vraiment rien comprendre au cinéma.

    Que tu n'ai pas aimé je le conçois, moi j'ai adoré et je supporte pas dix minutes d'urgences, t'as pas compris les enjeux dramatiques du film.

  • kou4k

    22/08/2005 à 20h50

    Répondre

    idem! urgences... a part le theme de la médecine, ce film n'a rien a voir...
    je le comparerait plus a "las vegas parano" de de Terry Gilliam, dans la forme et l'histoire.
    l'humour noir et l'ambiance du film, sombre mais electrique, et tourné comme a travers les yeux d'un drogué en manque, n'ont pas été cités dans ta critique, dommage, car je pense que c'est ce qui rend ce film spécial et si interessant.
    notamment certaines scenes, dures, mais représentées comme si on les voyait tout les jours... le quotidien de Franck quoi!
    j'ai adoré la scene ou son ami mafioso est empalé sur la barriere apres un reglement de compte, amusante, cruelle et résumant toute la vie de Franck...
    j'ai aussi apprécié ce film et l'interprétation toujours impeccable de Nicolas Cage, émouvant en toutes circonstances. un très grand acteur selon moi.

  • Anonyme

    22/08/2005 à 21h16

    Répondre

    merci !!!

  • Protos

    22/08/2005 à 23h07

    Répondre

    UN trés bon film, filmé avec brillance, et joué avec réalisme. A voir de toute urgence.

  • nazonfly

    23/08/2005 à 11h21

    Répondre

    Dans une époque reculée où je n'allais que peu souvent au cinéma, je m'étais laissé trainé à la projection de ce film avec ces mots : "Imagine un film de Scorcese avec Nicolas Cage, c'est forcément génial!!".

    Et je me souviens d'avoir assisté à un film décousu, inintéressant qui, pardonnez moi l'expression, pête plus haut que son c*l. Peut-être n'avais je alors pas la même curiosité cinématographique mais franchement dans mon souvenir il reste le pire film que j'ai vu au cinéma! Et parmi les personnes qui étaient avec moi, aucune n'a apprécié le film, même le fan de Scorcese/Cage!!

  • Attila

    23/08/2005 à 16h12

    Répondre

    C'est pour moi un film interressant présentant (forcément puisque d'un très bon réalisateur) de grandes qualités de réalisation, prises de vues, atmosphère... la tête de chien battu de Cage colle bien au personnage et les rôles secondaires sont très agréables et attachants. J'ai beuacoup aimé ce film la première fois que je l'ai vu, cependant je me suis assez ennuyé au second visionnage.
    Ce n'est donc pas pour moi un film innoubliable et bien une oeuvre secondaire de Scorc ese.

  • Anonyme

    23/08/2005 à 18h23

    Répondre

    secondaire chez scorcese ça reste un grand film


    décousu je pense pas le film est très bien structuré

  • Kassad

    23/08/2005 à 19h05

    Répondre

    KRISSS a dit :
    pas du tout daccord, comparer ce film à urgence, faut vraiment rien comprendre au cinéma.

    Que tu n'ai pas aimé je le conçois, moi j'ai adoré et je supporte pas dix minutes d'urgences, t'as pas compris les enjeux dramatiques du film.

    Ouais... généralement je répond pas trop à ce genre de remarque, car il suffit de lire, mais bon il me semble que ce que j'ai écrit est :


    Superficiellement parlant, A tombeau ouvert, se présente comme un épisode d'Urgences tourné du côté des ambulanciers et sous influence massive de LSD.


    il me semble donc que les deux premiers mots invalident donc ta remarque. Je n'ai pas comparé directement "a tombeau ouvert" et "urgences"... Mais je maintient que ce film est moyen pour les raisons que j'ai données.

  • Anonyme

    23/08/2005 à 20h32

    Répondre

    Oui, mais je vois pas l'interet de dire que superficellement parlant, ça ressemble à urgences.

    Et j'ai bien précisé que tu pouvais penser quoi que ce soit du film, cette remarque vu qu'elle est superficielle, n'a aucune utilité dans ton analyse, je sais que je chipote, mais cette comparaison superficielle n'a pas sa place.

    maintenant, ce film n'est pas un chef d'oeuvre, enfin de mon avis, je le trouve surtout très personnel et un film personnel divise souvent, donc je ne contredirai pas ton point de vue.

  • sunkilmoon

    24/08/2005 à 01h14

    Répondre

    En réponse aux nombreux posts que je viens de lire, le seul qui me semble
    lucide quant à la réalisation et la qualité de ce film est Kassad.
    Je m'explique, je suis fan de Martin Scorscese pour ce qu il sait faire
    de mieux: de mean streets aux affranchis en passant par un after hours
    et pourquoi pas la couleur de l'argent.

    Certes un film de scorsese loupé reste un bon film pour le commun des réalisateurs mais il est temps aussi que les "grands"réalisateurs
    fassent preuve de plus de créativité.
    Au départ ce film a été inspiré par le récit romancé d'un ambulancier New Yorkais... Les thèmes de NY la nuit et d'une ville insécurisée( avant l'arrivée de gulliani) étaient déjà présent dans Taxi Driver mais peu importe ! On se laisse emporter d'urgence en urgence mais peu à peu le récit s'essouffle et devient ennuyeux et SEUL l'excellent nicolas cage arrive à nous maintenir en éveil d'ailleurs je ne conseille ce film que pour lui.

    Bref! C'est un ratage et alors ???
    Scosese n'est pas un génie, ce n'est q'un réalisateur avec des hauts et des bas.

    Quand par ailleurs je lis des comparaisons entre "a tombeau ouvert" et
    " las vegas parano" sous pretexte que les protagonistes consomment
    tous de la drogue, je me demande si je ne pourrais pas à mon tour
    comparer Hana-Bi de Kitano avec l'arme fatale sous pretexte que les deux
    personnages principaux perde leur femme au cours du film.


    Sun

  • Anonyme

    24/08/2005 à 06h35

    Répondre

    J'aime pas du tout la façon dont tu énnonce l'idée que tu te fais du film, que tu n'ai pas aimé, je le tolère, l'accepte ect ect ...


    Mais tu ne peux pas dire que tu n'as pas aimé ce film, donc il est raté, entre donner son avis et juger un film, il y a une limite à ne pa dépasser, puis j'ai jamais dis que Scorcese ne faisait que des bon films, j'ai joué l'ironie en écrivant que même en étant en petite forme, scorcese était quand même bon.

    le problème de brighting out the dead est que ce n'est pas un film dans la filmo de son réal, donc normal qu'on y adhère pas trop, comme je l'a idis, film perso = film qui divise.

    par contre, je pourrais te faire une belle comparaison entre Godzilla et jurrassik park 2 tellement il y a des point commun, mais c'est normal, godzilla et vraiment pompé sur jurrassik park 2.

    les points communs (même superciellement parlant) doivent tout de même paraitre évident, on doit pas se limiter à un acteur ou la couleur des vêtements, ou même le milieux ou se passe le film. . Il y a une multitude de film de guerre sur le vietnam, mais il y en a une poignée dont on se souvient vraiment (comme mort sans médaille ! ).

  • kou4k

    24/08/2005 à 15h48

    Répondre

    Quand par ailleurs je lis des comparaisons entre "a tombeau ouvert" et
    " las vegas parano" sous pretexte que les protagonistes consomment
    tous de la drogue, je me demande si je ne pourrais pas à mon tour
    comparer Hana-Bi de Kitano avec l'arme fatale sous pretexte que les deux
    personnages principaux perde leur femme au cours du film.

    heu... la facon de filmer et certaines scenes sont également en cause... et là, il y a pas mal de ressemblances de style. quand je décide de ne pas le comparer à Urgences mais à Las Vegas Parano c'est que j'ai plus qu'une raison quand même...
    Je pense que ce film partage car c'est l'oeuvre d'un grand réalisteur mais loin d'etre la meilleure. donc décevant pour les fans; moi j'apprécie scorcese comme un bon réalisteur sans etre fan et j'ai aimé le film pour son ambiance et son interprétation, même si des longueurs sont bien présentes.

  • ousta

    03/09/2005 à 15h59

    Répondre

    Un scorcese majeur trop souvent décrié mais qui dans quelques années sera consideré pour ce qu'il est: Son plus noir chef d'oeuvre, unique transcandant l'homme et l'humanitée de cette ville titanesque. Mon scorcese favori j'oserais presque le dire...

  • Anonyme

    04/09/2005 à 21h11

    Répondre

    ousta a dit :
    Un scorcese majeur trop souvent décrié mais qui dans quelques années sera consideré pour ce qu'il est: Son plus noir chef d'oeuvre, unique transcandant l'homme et l'humanitée de cette ville titanesque. Mon scorcese favori j'oserais presque le dire...



    Merci, je me croyais seul au monde

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques