25 ans après, Tron revient (on ne sait pas encore si c'est pour se venger)

Il arrive parfois qu'une suite à un film à succès ne s'impose pas d'elle-même, ou bien que celle-ci ne soit pas assez motivée pour voir effectivement le jour. C'est un peu le cas de Tron 2.0, perdu dans les limbes hollywoodiennes depuis 1999, alors que son premier opus datait de 1982. Comment, vous ne connaissez pas Tron ? Le premier film de l'histoire à avoir su marier prises de vue réelles et images numériques ? Celui par lequel tout est arrivé, et qui nous permet actuellement de jouir de nombreuses bouses gavées d'effets spéciaux ?

Tron contait la formidable aventure d'un créateur de jeux vidéo aspiré dans le monde virtuel qu'il a lui-même créé, et Disney serait prêt à enfin concéder une suite. Steven Lisberger, réalisateur et co-scénariste de la version de 1982, prendrait la casquette de producteur en duo avec Sean Bailey, tandis que Joseph Kosinski assurerait la direction des opérations. Coup marketing ou choix artistique réfléchi et cohérent, le scénario est actuellement en cours d'écriture par Eddie Kitsis et Adam Horowitz, les scénaristes de Lost. Nul doute que tout ce petit monde saura faire quelque chose de l'univers de Tron, et présenter un nouvel épisode original, à défaut de révolutionner une nouvelle fois l'ère des effets spéciaux.

Quant à nous, d'ici la sortie du film, nous aurons tout le loisir de trouver un jeu de mot bien foireux pour accompagner la critique. Que pensez-vous de "se taper le Tron" ?

Partager cet article

A propos de l'auteur

19 commentaires

  • riffhifi

    11/09/2007 à 18h04

    Répondre

    Moi je propose "Jack du Tron" (mais il faut que le héros, l'acteur, le réalisateur ou l'assistant monteur s'appelle Jack )

  • Guillaume

    11/09/2007 à 18h21

    Répondre

    Tron d'âme, si ya un rendu bd...

  • Anonyme

    11/09/2007 à 19h16

    Répondre

    En tout cas, va falloir vous magner le Tron.

  • Anonyme

    11/09/2007 à 19h20

    Répondre

    Wolalalala ils sont Tron mortel vos jeux de mots...

  • protoss

    11/09/2007 à 21h00

    Répondre

    Comme disait mon oncle le poète, "Faut toujours r'garder le tron de l'arbre qui tombe si tu veux pas qu'i t'crase la tronche". 


     


     


     

  • Vincent.L

    11/09/2007 à 21h09

    Répondre

    Les Tron voulais-tu dire Nico ?

  • Anonyme

    17/09/2010 à 11h30

    Répondre

    "on se far­cit le jeu­not tête à claque (Gar­rett Hed­lund)" pardon ?


    C'est un très bon acteur! un jeune talent très prometteur, avez vous au moins prit la peine de voir les films dans lesquels il a tourné avant de le qualifier de tête à claque? bravo belle objectivité sur ce site! L'objectivité c'est pourtant important dans le travail d'un journaliste non ?


    Lamentable !

  • riffhifi

    17/09/2010 à 11h41

    Répondre

    J'ai vu les extraits de TRON. Et Garrett Hedlund y joue (objectivement) un jeunot (subjectivement) tête à claque. Il n'y a pas d'objectivité possible quand on exprime un avis sur un film, seulement quand on expose des faits.

  • Anonyme

    17/09/2010 à 11h54

    Répondre

    Tu te base donc sur 8 minutes de film pour te faire un "avis"


    moi c'est sur 6 films que je me base, et Garrett même s'il est jeune n'a rien d'une tête à claque ou autre.


    C'est un acteur prometteur, rien à voir avec certains jeunes acteurs actuels. Capable de jouer des rôles différents. Ne ce contentant pas de jouer les jeunes premiers beaux-gosses


    Mais tu le reconnais toi même, tu n'es pas objectif, qui n'a rien vu de ce qu'il est capable, donc ta remarque "on se far­cit le jeu­not tête à claque" n'a pas lieu d'être dans un article qui est cencé être objectif, mais peut être a tu des problèmes avec les acteurs de la jeune génération vu ta remarque insultante sur Olivia Wilde


     

  • Guillaume

    17/09/2010 à 13h27

    Répondre

    C'est moi où il n'est question que du rôle de l'acteur dans Tron ? Et pas de son caractère dans la vie ?


    Après, pour l'objectivité, c'est un autre débat, et si on y réfléchit quelques temps, on se rend qu'un article un peu critique se doit d'être un mélange d'objectivité et de subjectivité, notamment pour éviter l'ennui et la répétition (imaginez un monde où tous les magazines cinéma proposeraient le même texte...).


    Ceci dit, c'est toi, Alassea qui veut de l'objectivité, on n'a jamais prétendu t'en proposer, alors inutile de nous assassiner.

  • Anonyme

    17/09/2010 à 13h51

    Répondre

    Dans le "on se far­cit le jeu­not tête à claque" ce n'est pas le personnage qui semble attaqué, mais l'acteur, ou alors la personne qui a écrit cet article c'est mal exprimer.


    Qualifier quelqu'un de tête à claque ou bonnasse sort de tout cadre "informatif" surtout basé sur 8 minutes d'un film


    Hors peut on ce faire un avis et une bonne critique sur si peu? Je ne pense pas. D'autres sites on parler des effets spéciaux remettant à plus tard un jugement sur la performance des acteurs, je trouve ça bien plus logique, hors ici, d'entré de jeux, sans base solide, vous attaquez a coup  d'insultes ou presque les jeunes acteurs. C'est ça que je conteste pas le fait que vous ayez fait une remarque sur un acteur que j'aime beaucoup.

  • Nicolas

    17/09/2010 à 14h15

    Répondre

    Pareillement, je vais probablement pas être objectif sur l'article de Riffhifi, mais j'ai plutôt l'impression que le "tête à claques" s'applique au personnage plutôt qu'à l'acteur. Il y a quantité d'acteurs et d'actrices de très grand talent qui ont joué des têtes à claques ou des "bonnasses", ça ne remet pas en cause leur talent

  • el viking

    17/09/2010 à 14h19

    Répondre

    ou alors c'est une question de delit de faciès... si c'est ça, moi j'ai rien à dire, parceque celà m'arrive plus que souvent...

  • riffhifi

    17/09/2010 à 14h31

    Répondre

    "Jeu­not tête à claque", c'est un emploi. Johnny Depp a joué les jeunots tête à claque à ses débuts. De même que le rôle de "bonnasse athlétique". Par exemple, Angelina Jolie joue les "bonnasses athlétiques" dans Lara Croft et Salt, mais pas dans L'échange. Comme toute catégorisation, ça se discute. Il n'y a aucune insulte là-dedans (et le texte ci-dessus n'est pas une critique, mais une présentation basée sur les éléments disponibles à l'heure actuelle).

  • kou4k

    17/09/2010 à 17h37

    Répondre

    "Jeunot" et "tête à claques" sont des informations physiques sur le personnage... Je trouve ça objectif, moi.


     


    Par contre, la bonnasse en latex est quand même super bonne !

    Avis subjectif...

  • Anonyme

    17/09/2010 à 18h36

    Répondre

    Alors j'ai mal compris, autant pour moi, merci d'avoir expliquer le pourquoi des tes remarques.


     kou4k : Les in­for­ma­tions phy­siques du perso rejoingnent celle de l'acteur ça revient donc au même


    Car si on suis ton raisonnement,  la bon­nasse en latex c'est le perso, pas Olivia, c'est du pareil au même

  • kou4k

    17/09/2010 à 19h39

    Répondre

    Ben c'est valable pour les deux...


     Quitte à avoir une tête à claque et une bonnasse crédibles, autant prendre un acteur avec une tête à claque et une vraie bonnasse.

  • Anonyme

    22/12/2010 à 23h01

    Répondre

    Sinon au lieu de vous battre il y a l'avant première du film le 6 janvier à Paris.. et il y a même un ptit concours pour gagner des places: http://tronlegacy.fr/informations/concours-5x-2-places-a-gagner-pour-lavant-premiere-de-tron-lheritage-a-paris/ bonnes fêtes à tous. 

  • naweug

    30/10/2011 à 23h43

    Répondre

    Totalement d'accord avec ta critique. Visuellement gratifiant (et pourtant je ne l'ai pas vu en 3D), avec une BO qui capte bien l'attention, avec des accents d'Inception et de Social Network, à la sauce Daft Punk.. avec un scénario bateau et des personnages complètement fades.
    Je me demande si la 3D apporte réellement quelque chose au film ? Une certaine profondeur.. ? >)http://cinema.krinein.com/tron-heritage ... 15118.html

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques