7.5/10

11 Commandements (Les)

Michael Youn a eu trente ans le 2 décembre dernier. Il a dû vouloir faire une dernière grosse ânerie cet été histoire de marquer le coup. Il a appelé ses potes du Morning Live (Vincent et Benjamin en tête), ils ont regardé ensemble le film Jackass (qui n'est jamais sorti dans les salles françaises) et ont dû déclarer : « Knoxville t'es qu'un petit joueur ! On va te montrer ce que les Français savent faire ». Ils ont pris des caméras DV, quelques hectolitres de vodka, une solide assurance, leur humour, leur je-m'en-fous-tisme absolu... et c'est parti pour 1 h 25 de n'importe quoi.

Même si le film n'est qu'une suite de gags/délires/cascades, il repose sur un scénario digne du film : nos six héros sont en mission pour le Dieu de la blague (Dieudonné) afin d'accomplir les onze commandements de la blague pour restaurer le rire sur Terre. Certes, c'est un prétexte totalement bidon mais l'idée est très bien amenée et accompagnée par quelques guest stars. L'objectif est réussi : la salle de cinéma dans laquelle je me trouvais était pliée en deux tout le long du film et je n'avais pas autant ri depuis longtemps.

En clair, la bande de Youn fait tous les trucs les plus déments auxquels on a pensés sans jamais oser le faire et ils l'ont filmé : se battre à coups d'aliments dans un supermarché et taper les vigiles, tripper en apesanteur, tester l'efficacité d'un bazooka, bloquer trois files de voitures pour chanter en martelant les toits des pieds, transformer une maison en piscine à l'insu de son propriétaire, s'incruster à 50 dans un appartement pour y faire une rave, faire la rando roller sous somnifères... On retiendra aussi le concours d'arrestation consistant à se faire épingler le plus vite possible, le pique-nique sur un court de tennis alors qu'Amélie Mauresmo s'entraîne au service... La bande fait bien plus que les onze commandements et on en redemande quand même (restez bien jusqu'à la fin du générique).

Alors à qui s'adresse ce film ? Aux fans de Youn évidemment, qui le verront ici en grande forme (enfin un peu moins quand il teste une centrifugeuse), aux fans de Jackass ensuite qui verront qu'on peut aller bien plus loin que le film de la bande à Knoxville, aux jeunes bien évidemment, à Sarkozy qui sera content d'admirer la rapidité des forces de police et enfin à tous ceux qui ont peut-être grandi un peu vite et qui regrettent l'époque où ils pouvaient se comporter « Comme des connards » !

A découvrir

11 Commandements (Les)

Partager cet article
A voir

Batman - 1989

A propos de l'auteur

    1 commentaires

    • Anonyme

      09/07/2010 à 09h36

      Répondre

      le film est bien et tous regarder le!!




       

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

    Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

    Rubriques