2/10

100 Girls

Une courte revue de presse à propos de ce film dissuaderait quiconque de s'atteler au visionnage de cette référence profondément débile à l'ensemble des films dits pour adolescents : régressif, égrillard, vulgaire, convenu, un délire hormonal et onirique au scénario indigent et à la réalisation faiblarde, qui ose aspirer à l'analyse des rapports entre hommes et femmes, à travers une aventure vaguement cendrillone, celle d'un gentil garçon qui s'éprend d'une fille quelconque dans le noir le plus total, c'est à dire sans connaître son visage ni même l'aspect de son corps. A son réveil, il ne dispose que d'un malheureux indice pour entrevoir d'éventuelles retrouvailles : sa petite culotte. Voilà. Vous savez tout de 100 Girls. Inutile de prendre la peine d'analyser les images et le contenu de ses dialogues pour envisager une étude plus approfondie de ce ramassis de préjugés, qui peut se prévaloir de son seul et unique mérite : celui de faire d'American Pie un chef d'oeuvre de raffinement en matière de régression intellectuelle et de vulgarité superflue.

Pour remédier aux lacunes évidentes que présente cette chronique en terme d'analyse de son sujet, observons dès à présent quelques instants d'attention pour faire mention des résultats d'une étude sérieuse, menée en un point x du globe, en l'occurrence la Technische Universität de Dresde, en Allemagne. La précision était-elle fondamentalement nécessaire ? Quoi qu'il en soit, cette étude contredit une idée reçue assez étonnante, qui relève du folklore, selon laquelle les fameux sapins de Noël se conserveraient mieux, à condition qu'il soient coupés juste avant que la lune ne soit totalement éclairée. Pleine, en somme. A partir de leurs seize échantillons, les auteurs de cette étude ont pu constater que leurs sapins ne franchissaient pas le cap de la nouvelle année. Je vous laisse prendre connaissance des quelques dernières pensées de l'auteur de cet article en tout point renversant. Quant à moi, il est grand temps que je le rattrape et qu'ensemble, nous mettions fin à nos jours.

En revanche, d'autres "recettes de grand-mère" se sont révélées beaucoup plus efficaces : ainsi, des arbres aux troncs légèrement fendillés, plongés dans l'eau claire, "se portent mieux" car ils sont mieux hydratés. L'eau sucrée semble également avoir son petit effet, selon le professeur Claus-Thomas Bues.

Les recommandations de certains vendeurs d'arbres de Noël qui conseillent de garder l'arbre au sec, dans de l'eau salée ou de les hydrater au vaporisateur n'ont en revanche pas d'effets positifs. Elles ont même tendance à accélérer la chute des aiguilles, selon l'étude.

A découvrir

Gothika

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    05/06/2009 à 14h12

    Répondre

    [img]http://www.krinein.com/forum/images/smilies/love.gif"%20border="0[/img]

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques