5.5/10

1 duplex pour 3

Alex Rose (Ben Stiller) et Nancy Kendricks (Drew Barrymore) pensent avoir trouvé la parfaite maison en emménageant dans un duplex à Brooklyn. Leur voisine du dessus, Mrs Connelly (Eileen Essell), va vite leur faire changer d'avis...

Jusqu'où seriez-vous prêts à aller pour vous débarrasser d'une emmerdeuse née ? C'est en gros la question posée par cette comédie, signée Danny DeVito, qui fait souvent penser au Tatie Danielle d'Etienne Chatillez.

Prenez un couple heureux qui doit faire face aux réalités monétaires de la vie, une opportunité de logement pas trop cher et à première vue idéal, une vieille flippante, rusée et un tantinet méchante et vous avez le scénario du film. Pas besoin de plus, pas besoin de moins. A partir de ça, il faut maintenant correctement gérer les gags, le mystère sur le futur sort réservé à la vieille, les effets de surprise et les retournements de situation.

Danny DeVito s'en sort plutôt bien, même si l'on sourit plus souvent que l'on ne rit. Son film est globalement composé de gags animaliers, de quelques quiproquos bien sentis, des grimaces et phrases drôles de Stiller ainsi que d'une pincée de gags jouant avec le dégoûtant.
Drew Barrymore, rayonnante et à l'aise, est beaucoup plus crédible que dans les Charlie et Ses Drôles de Dames.

Même si on est parfois plus énervés et/ou tendus qu'amusés, Duplex remplit son rôle de petite comédie sympathique qui n'a pas la prétention d'être autre chose.

A découvrir

Prisonniers du temps

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques